• Seniors, aurez-vous les trimestres requis pour votre retraite ?

    Ah ! La retraite. On en parle et un jour on approche à petits pas, (à très petits pas), de cette seconde partie de vie que l'on nous promet exaltante !

     

    On a cotisé pendant des années ! 41 annuités et demie, ou plus si affinités (ou changement de gouvernement).

     

    Mais de réformes en réformes, il est de plus en plus difficile de s’y retrouver. 

     

    Ce qui était vrai hier ne l’est plus aujourd’hui ! Et qu’en sera-t-il demain ?

     

    Depuis 7 mois, je me bats pour mettre à jour mon dossier de retraite. J’ai, par malchance, cotisé à plusieurs caisses.

     

    Le feuilleton 

    J’ai reçu en novembre 2015 les relevés individuels devant servir au calcul de ma future retraite.

     

    Pour l’une des caisses, toutes mes années de cotisations avaient disparu. Surprenant non ?

     

    J’ai donc commencé mon périple en décembre 2015 en demandant la mise à jour de mon relevé individuel et l’inscription de ces années écrêtées. Cette mise à jour devait être effective pour le mois d’avril.

     

    Parallèlement, je me suis adressée à une autre caisse au mois de mars 2016.

     

    Les délais moyens pour mettre à jour une partie de votre retraite est d’à peine 3 mois (dans le meilleur des cas). C'est correct dans la conjoncture actuelle.

     

    Seniors, aurez-vous les trimestres requis pour votre retraite ?

     

    J’imprime, depuis le site internet de la caisse de retraite, le relevé individuel qui s’y trouve mais il ne correspond pas à la réalité. Etonnant ?

     

    Des solutions existent

    Evidemment, dans ce monde connecté, il existe un service en ligne pour suivre votre carrière et mettre à jour votre dossier !

     

    Et bien voilà, il ne sert à rien ! Vos mises à jour ne seront pas prises en compte. Normal, vous pouvez tricher... Et qui aurait le temps de vérifier ?

     

    Mais vous pouvez également poser une question ! Quelle chance ! La dernière réponse que j’ai eu date d’il y plus de 10 mois (pour un changement d’adresse). Silence depuis à toutes mes demandes.

     

    J’ai conservé toutes mes fiches de paie, comme il se doit, les ai adressé, comme il se doit, à la caisse de retraite, à la demande d’un des nombreux conseillers qui, au téléphone, on le sent bien, en a marre qu’on lui pose toujours des questions !

     

    Il reste encore une solution (ne soyez pas médisants, on a pensé à tout...)

     

    Je l’ai testée : faire une contestation sur le site.

     

    Cela a marché. Enfin presque, une conseillère m’a téléphoné et m’a adressé un formulaire à remplir où les erreurs se cumulent à un rythme effréné (formulaire à retourner dans les 3 semaines ???)...

     

    De qui se moque-t-on ?

     

    A chaque nouveau relevé individuel, une ou deux erreurs apparaissent. Il faut à nouveau téléphoner (à vos frais... NON le énième appel n’est pas gratuit !) pour vous entendre dire : vous ne relevez pas de notre régime...

     

    Je me prépare donc à faire retour de tous les justificatifs demandés (vous voyez, je suis disciplinée). Et là ! SURPRISE.

     

    La première caisse a oublié de reporter une année de cotisations sur mon relevé individuel.

     

    Je dois faire rectifier les erreurs auprès de l’organisme traiteur (qui, pour simplifier les choses, est différent de la caisse de retraite), me dit-on gentiment au téléphone.

     

    Que faire alors si les informations sont fausses ?

    Pas de panique, nous avons le temps (à ce rythme, l’âge de départ à la retraite aura pris quelques années et nous aussi) :

     

    • utilisons notre traitement de texte favori (word, open office...) pour ceux qui ont un ordinateur, les autres se contenteront de leur plume,

    • et rédigeons ou écrivons une jolie lettre à ce nouveau ?, ex ?, ancien ? régime (à adresser en recommandé avec accusé de réception, c’est plus prudent).

     

    Et qui vous dit merci ? la banque postale bien sûr.

     

    C'est terminé ?

    Non, il me faut encore, pour une troisième caisse faire inscrire les trimestres manquants. Suite à mon appel et à une demande en ligne, j’attends les rectifications.

     

    Si vous avez un peu de chance, vous tomberez une fois sur un conseiller un peu plus compétent. Mais je vous rassure, ça n’arrive qu’une fois.

     

    L’erreur est humaine, me direz-vous ? Mais à ce stade, cela relève plus de l’incompétence ou d’un manque évident de motivation.

     

    Je me suis perdue dans le labyrinthe des trimestres cotisés, validés, retenus, carrière longue, congé parental, bonification pour enfant.... 

     

    De quoi baisser les bras et attendre ! 

     

    Nous avoir à l’usure, c'est sans doute le but. Combien d'entre vous ont renoncé à faire valoir les trimestres oubliés ?

     

    Et bien non, il faut se battre pour ses droits.

     

    Pour rappel : le droit à l’information retraite est régit par le code de la sécurité sociale (article L. 161-17, R. 161-10 à R. 161-15 et D. 161-2-1-2 à D. 161-2-1-8). Il doit permettre une estimation indicative globale de la future retraite.

     

    Fin du feuilleton

    Entre courriers envoyés en RAR, appels téléphoniques facturés, j’ai eu mon compte. Pas mon compte de trimestres. Non ! Il faut encore attendre 3 à 6 mois.

     

    Mais un ras le bol face à l’incompétence des différents services.

     

    Faut-il s'adjoindre les services d’un avocat pour faire respecter ses droits ?

     

    Un peu d'humour

    Dommage qu’on ne cotise pas sur le temps perdu ! J’aurais pu gagner quelques trimestres.

     

    Avant de clore cet article, j'adresse un grand merci à nos divers gouvernements pour avoir mis en place des numéros de téléphone surtaxés et totalement inutiles puisque sur les plates-formes les conseillers qui se succèdent ne connaissent pas votre dossier.

     

    N’hésitez pas à réagir à cet article.

     

    « Le compte personnel de formation L'Association Espoir Nature vous présente le Jardin des Mémoires »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Ciais
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 18:43
    Bonjour
    J'aime ce que vous faites sur votre blog. Comment s'y Abonner?
    Merci
      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 21:17

        Bonsoir,

        Merci pour votre message qui me fait grand plaisir. J'essaie de faire partager mes

        découvertes et je suis ravie qu'elles puissent intéresser les internautes.

        Pour répondre à votre demande d'abonnement

        quand vous avez laissé votre commentaire, vous vous êtes inscrit (e) sur la plateforme.

        De mon côté, je ne peux pas créer d'abonnement. Les lecteurs peuvent laisser un commentaire comme vous le faites ou partager les articles sur les réseaux sociaux. 

        J'espère avoir répondu à votre demande.

        Bien à vous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :