• Réforme des retraites : les mesures passées inaperçues !

    Les principales mesures du projet de réforme des retraites présenté mercredi 18 septembre en conseil des ministres, comme l'allongement de la durée de cotisations, ont fait l'objet de nombreux commentaires.

    D'autres mesures qui auront une incidence sur la fin de carrière des seniors ont quasiment été passées sous silence.

    Actuellement :

    • pour faire liquider sa retraite, il suffit de cesser l'activité professionnelle relevant du régime dans lequel vous faites votre demande
    • si vous êtes salarié et exercez en parallèle une activité indépendante, vous devez uniquement cesser votre activité salariée pour percevoir vos pensions de retraite du régime général et vos complémentaires.

    Avec le projet de réforme

    A partir de 2015, il faudra cesser toute activité.

    LE CUMUL EMPLOI RETRAITE

    Ce dispositif permet de recommencer à travailler une fois sa retraite liquidée et donc de cumuler sa pension et la rémunération de sa nouvelle activité.

    Actuellement

    • vous reprenez une activité dans un autre régime que celui qui vous verse vos pensions, vous pouvez vous constituer de nouveaux droits dans ce nouveau régime.  

    Avec le projet de réforme :

    A partir de 2015, vos cotisations seront versées à fonds perdus. Votre activité ne vous permettra plus d'améliorer le montant de votre pension de retraite.

    Un des points positifs du projet

    ASSOUPLISSEMENT DE LA RETRAITE PROGRESSIVE 

    La retraite progressive n'existe que dans le régime des salariés du privé, et est ouvert, avec quelques aménagements, aux commerçants et artisans relevant du régime social des indépendants. Ce droit n'est pas ouvert aux professions libérales.

    Les conditions d'accès au dispositif de la retraite progressive, peu connu des assurés, vont être assouplies.

    Actuellement :

    • Ce système vous permet de terminer votre carrière à temps partiel tout en percevant une partie de vos pensions de retraite. 
    • Ce dispositif vous permet d'améliorer votre future retraite : lorsque vous cesserez définitivement de travailler, on recalculera le montant de votre retraite pour tenir compte des droits que vous avez acquis pendant votre période à temps partiel.
    • Aujourd'hui, ce dispositif est ouvert aux salariés ayant atteint l'âge minimum de la retraite (62 ans pour les assurés nés à partirde 1955) et justifiant de 150 trimestres d'assurance.

    Avec le projet de réfome 

    La condition d'âge sera abaissée de deux ans : les personnes nées avant 1953 pourront donc opter dès à présent pour la retraite progressive, celles nées en 1954 devront attendre d'avoir 59 ans et 9 mois tandis que pour l'ensemble de celles nées à partir de 1955, ce dispositif sera accessible dès 60 ans.

     Source

    « Réforme des retraites : Jean-Marc Ayrault le dit !widgets-tweet_button.html.torrent : un bug dans Twitter »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :