• Le point de départ

    Il aura fallu l'interpellation de François HOLLANDE à LA ROCHE SUR YON et le buzz du blog de Nathalie MICHAUD, lesmendiantsdelemploi, pour que la voix des demandeurs d'emploi seniors s'élève haut et fort !

    Les témoignages

    Les témoignages que j'ai pu lire sur ce blog ne peuvent laisser indifférent !

    Les chômeurs se sentent rejetés et  humiliés et souffrent d'une grande solitude !

    Sans travail, les problèmes financiers s'accumulent et nombre d'entre eux craint un jour de se retrouver à la rue.

    Les médias s'en mêlent

    Les médias qui, dans un premier temps n'ont saisi qu'une occasion de faire un scoop, commencent à prendre conscience du mal-être de cette catégorie de cômeurs.

    Les chômeurs se regroupent

    Des collectifs commencent à se créer !

    Facebook, Twitter, les réseaux sociaux sont d'excellents miroirs pour relayer leur message !

    L'union fait la force est leur mot d'ordre !

    Et ils en ont bien besoin !

    Retrouver un emploi, c'est retrouver la dignité !

    Pourquoi les politiques seniors sont-il encore crédibles ?

    Là où un homme politique ou un chef d'état est crédible après 50, 60, voire 70 ans, un demandeur d'emploi de plus de 50 ans est mis à l'écart !

    Pourquoi un senior ne serait-il pas compétent ?

    Discrimination à l'emploi 

    Comment cette discrimination à l'emploi face à l'âge de seniors compétents peut-elle être comprise ?

    Qu'est ce qui empêchent les entreprises de s'entourer d'un personnel qualifié et compétent ? L'âge ? Une excuse ou un alibi ?

    Les avantages de l'embauche de seniors

    Pourtant, il n'y a que des avantages à l'embauche des seniors hommes ou femmes : expérience, ponctualité, pas de congés pour maternité, mâturité.

    Le savoir-faire et le savoir-être d'un senior conjugués à l'impétuosité d'un junior peuvent apporter un équilibre non-négligeable à une entreprise.

    C'était le but de ces contrats de génération !

    Les contrats de génération

    L'objectif visé par les contrats de génération est à revoir ou à préciser : 1 emploi jeune créé, 1 senior conserve son emploi. Le dispositif pouvait aller plus loin : 1 emploi jeune créé, 1 emploi senior créé.

    Adoptés le 14 février 2013, ces contrats de génération sont encore à leurs balbutiements !

    Leur mise en place fastidieuse arrivera-t-elle à inverser la tendance ? Cette question je me la suis posée quand ce nouveau dispositif a été institué ! Et au vu du nombre de contrats signés, il y a raison de s'inquiéter !

    Ajoutez un commentaire !

     

    Partager via Gmail

    19 commentaires
  • L’association Actife (Action territoriale pour l’insertion la formation et l’emploi) a pour objectif d'offrir un accompagnement renforcé aux bénéficiaires du RSA et à des chômeurs longue durée (plus d’un an) vers et dans un emploi durable (CDD de plus de six mois ou CDI) à Quimper (Finistère).

    Le mot de Marc ANDRO, président de l'Association :

    Il y a une réelle difficulté à réinsérer ces personnes qui ont derrière eux une carrière parfois brillante, constate Marc Andro, président d’Actife. 

    Un accompagnement personnalisé leur est proposé, à titre expérimental, dans la communauté de communes du pays de Quimperlé. Les entreprises qui embauchent des séniors se voient attribuer une aide financière. Nous allons continuer à travailler en ce sens. 

    Lire l'intégralité de l'article sur Ouest France !

     N'hésitez pas à commenter !
    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique