• Seniore au chômage : une injustice

    Hier, j'étais salariée, demain, je serai demandeur d'emploi.

    Il y a un an, je vous annonçais mon nouveau job : chargée de communication dans une entreprise d'aide à domicile et de services à la personne pour un salaire de misère. Je m'en contentais... C'était toujours mieux que rien !

    C'était une année pleine de promesses et d'ambitions (création de blog, gestion de site internet, existence sur les réseaux sociaux, rédaction web...) et plus encore !

    Hélas, après un été morose, sans beaucoup de travail, j'ai demandé à mon employeur que devenaient nos projets ? Quand allions-nous commencer ?

    En septembre, il m'annonce qu'il va supprimer mon poste ! Quelle surprise ! Il me rassure : ce ne sont pas vos qualités qui sont mises en cause mais je dois diminuer la masse salariale de l'entreprise.

    "Aujourd'hui les entreprises de services à la personne rencontrent des difficultés financières, (mais je ne vous apprends rien, les médias s'en chargent), ce qui est un paradoxe, quand on pense que la population vieillissante a de plus en plus de besoins. 

    La vérité sur mon départ de l'entreprise est une injustice mais je ne peux, hélas, pas vous en donner les raisons.

    Après 3 mois d'attente et d'ennui, j'ai accepté de signer une rupture conventionnelle.

    J'ai encore des projets, l'envie de travailler mais demain je ferai parmi du lot grandissant des chômeurs seniors et autres !

    "Aucune chance de retrouver un emploi à ton âge, me dit-on !"

    Tout dépend, en réalité, des opportunités et de la motivation.

    Je vais commencer par un poste d'agent recenseur : déjà pas mal, me direz-vous ?

    Et ensuite ! 

    J'ai plusieurs cordes à mon arc ! Heureusement !

    J'envisage de proposer mes services en chèque emploi service universel (CESU) :

    - former les seniors aux nouvelles technologies  ? Ca me branche ! 

    - apporter une aide administrative aux seniors ou aux personnes un peu perdues dans les tracasseries administratives : je peux, sans prétention, vous affirmer que j'ai de l'expérience dans ce domaine,

    - créer des sites pour des particulièrs qui proposent des locations saisonnières dans mon secteur : pas trop de soucis de ce côté là, non plus.

    Vous voyez, je vais rebondir. Loin de moi la déprime et le sentiment d'inutilité.

    Je vais pouvoir suivre de près les nouveaux jeunes talents comme je l'ai fait en 2015 et continuer à alimenter ce blog.

    et m'attaquer enfin à ce qui me tient à coeur :

    - faire découvrir l'annuaire local des artisans, commerçants et associations que j'ai créé avec le logiciel Wordpress,

    - et le summum : créer un annuaire de toutes les innovations en direction des seniors.

    Pôle Emploi me verra sans doute passer mais pour le moins longtemps possible.

    La retraite, c'est pour bientôt ! Mais je ne me sens pas assez âgée pour cela ! Je me considère encore comme une seniore dynamique et pleine de rêves !

    Et j'ai beaucoup de choses à dire, à découvrir et à partager.

    N'hésitez pas à laisser vos commentaires, j'y répondrai avec plaisir.

    Partagez également sur les réseaux sociaux, si vous le souhaitez.

    « Phoneservices : un projet d'animation pour les seniorsAssystel : la framboise connectée »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Février 2016 à 07:32
    Je découvre votre blog et je vois que nous avons les mêmes préoccupations. La fin de carriere que vous êtes en train de vivre est à la fois un chaos personnel mais aussi un problème de société. Travailler plus longtemps, on est aujourd'hui à peu près tous d'accord. Mais dans l'expression, il y a le mot "travailler" et non pas galérer à maintenir une activité. Un sujet sur lequel nos politiques devraient plancher, plutôt que de se focaliser sur le recul de l'âge de la retraite !
    2
    Vendredi 12 Février 2016 à 20:48

    Bonsoir Marguerite,

    Un grand merci pour votre message. 

    J'avais un travail très intéressant : la communication dans une entreprise qui s'occupe des seniors.

    A si peu de temps de la retraite, trouver un nouvel emploi est impossible.

    Comme je le dis dans mon article, j'ai encore des projets que j'espère pouvoir réaliser avec ou sans employeur.

    Quant aux aides de l'Etat pour l'embauche ou le maintien dans l'emploi des seniors c'est une utopie. La mise en place des contrats de génération fut un échec.  

    Bien cordialement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :