• Vous êtes demandeur d'emploi ? Vous avez les trimestres requis pour une retraite à taux plein ? 

    Mais vous n'avez pas atteint l'âge légal de départ à la retraite (62 ans).

    L'allocation transitoire de solidarité, (anciennement ARE) l'allocation équivalent retraite supprimée en 2011, peut vous intéresser !

    Le décret du 4 mars 2013 fixe les conditions d'attribution de l'allocation transitoire de solidarité (ATS).

    Elle est destinée aux demandeurs d'emploi n'ayant pas atteint l'âge de la retraite mais justifiant des trimestres requis pour bénéficier d'une retraite à taux plein.

    Pour en savoir plus

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Elles sont multiples, invisibles et vénales !

    Les "recruteurs" sont infiltrés aussi bien dans le domaine professionnel qu’associatif. Eux-mêmes disciples, ils savent viser leur proie.

    Les personnes vulnérables, fragiles, désorientées après un décès, un divorce, un accident de la vie sont leurs cibles privilégiées.

    Ce ne sont pas les personnes en elles-mêmes qui les intéressent mais les sources potentielles de revenus ou de capitaux qu’elles peuvent représenter.

    La Miviludes (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) dresse un bilan inquiétant de 2011-2012 : environ 2 300 saisines ont été enregistrées, soit 25 % d’augmentation par rapport à 2010.

    Et le chiffre ne cesse de croître !

    Parmi les victimes d’abus figure un nombre croissant de personnes âgées isolées, malades ou en perte de repères.

    Restez vigilants !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Pourquoi la colocation entre seniors et juniors prend aujourd'hui son envol ?

    Les raisons de cette cohabitation tiennent à la fos à un contexte économique difficile, à la crainte de la solitude et à besoin de sécurité des seniors.

    Partager le poids des charges

    Souvent seuls dans de grands appartements, les seniors mettent une partie de leur logement à disposition d’une ou de plusieurs personnes, souvent des étudiants ou de jeunes travailleurs, pour améliorer financièrement leur quotidien. Les charges sont partagées et le loyer versé par les colocataires apporte aux seniors un revenu complémentaire non négligeable. Les jeunes, quant à eux, bénéficient d'un logement à un prix abordable.

    Rompre la solitude

    Mais au-delà de l'aspect pécuniaire, la relation humaine prend toute son importance. La colocation est le moyen de partager, de discuter, d'apprendre, de faire des repas à plusieurs en toute convivialité.

    La sécurité 

    Les seniors sont la cible privilégiée des voleurs et cambrioleurs qui savent profiter de leur faiblesse et de leur fragilité. En cas d’absence ou lors d’un départ en vacances de l’un des colocataires, il reste toujours une personne au domicile, ce qui diminue considérablement les risques de vols.

    Enfin dans l’hypothèse d’une chute ou d’un accident, il est rassurant d'avoir une personne à ses côtés. Une intervention, dès les premiers instants, peut se révéler vitale.  La colocation est ainsi un gage de sécurité pour les seniors.

    La solidarité intergénérationnelle existe bien et on ne peut que sans réjouir !

    Vous souhaitez commenter ?

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • De mon petit tour sur les actualités et plus particulièrement sur celles consacrées au monde SENIOR, je retiendrai quelques lignes d'articles parfois amusants, parfois décevants, voire indécents !

    Le premier est édifiant : comment s'adresser aux SENIORS dans le domaine de la publicité : il faut tenir compte de leur âge...

    A croire que nous sommes tous séniles et que nous ne comprenons rien !

    Avant d'être SENIORS, nous avons été jeunes (enfin, je crois....).

    Pour bien cibler les SENIORS, il faut évidemment les attirer sur un terrain qui les enchante. Et le terrain est vaste...

    Les premiers à s'être intéressés à l'univers des SENIORS, sont les laboratoires de cosmétiques avec leurs produits anti-âge. Ils ont pris une bonne longueur d'avance. Ils n'ont pas attendu 2013 pour comprendre que le marché était juteux !

    De nos jours, c'est le web et les réseaux sociaux qui attirent les SENIORS, curieux de tout.

    Après avoir connu l'ère de la machine à écrire, puis celle de l'ordinateur avec ses logiciels "ancienne génération", les SENIORS ont évolué pas à pas vers les nouvelles technologies, sans forcément en comprendre toutes les subtilités, faute de formations adéquates...

    Si dans les années 70/80, INTERNET n'existait pas, depuis les SENIORS se sont adaptés et naviguent autant, sinon plus que les JUNIORS. Le plaisir de la découverte et la curiosité y sont sans doute pour partie.

    Ce qui fait la force des SENIORS, c'est justement cette curiosité et cette capacité d'adaptation.

    Les SENIORS n'ont rien à voir avec la génération Y, née avec Internet et les téléphones mobiles, et utilisateurs de ces tehnologies au quotidien.

    Pourtant je suis certaine que les SENIORS sont accros à leur ordinateur et à leur téléphone portable.

    --------

    D'autres articles dont j'ai déjà fait état dans mes précédents écrits, sont relayés par une multitude de journaux. Je ne m'y attarderai pas mais voici quelques exemples.

    Les constructeurs automobiles vous ciblent, les agences de voyages vous épient, la balnéothérapie vous sourit et les fabricants de téléphones ne sont pas en reste !

    J'ai remarqué une kyrielle d'articles consacrés aux SMARTPHONES conçus pour les SENIORS.

    Si l'initiative en elle-même peut-être applaudie, il est plus décevant de constater que les sociétés, soumises à la dure loi de la concurrence, rivalisent de gadgets pour mieux attirer les seniors !

    -------

    J'ai retrouvé d'autres articles sur la remise en cause des retraites, l'emploi des SENIORS... sur lesquels je ne reviendrai pas pour ne pas décevoir les internautes.

    -------

    En revanche, un article au titre indécent a fait remonter ma colère "le bracelet électronique pour les vieux" (dixit l'article). Cela m'a fait penser aux bracelets électroniques pour les prisonniers ! Et le terme "vieux" m'a fortement déplu.

    Je n'irai pas jusqu'à dire que les maisons de retraite sont des maisons de repos... il y a de grands malades qui ont perdu leur facultés mentales en vieillissant.

    Je demande juste un peu de respect pour ces personnes âgées !

    Mesdames, Messieurs,

    Ne mélangez pas tout !

    Il y a SENIOR et personne dépendante !

    De nos jours, on catégorise SENIOR,  tout ce qui n'est pas JUNIOR ! 

    Savez-vous que dans les disciplines sportives, on est SENIOR de 19 à 34 ans ?

    Savez-vous que dans l'entreprise ou à la recherche d'un emploi, on est SENIOR,

    à partir de 45 ans ?

    Savez-vous qu'un SENIOR en retraite, peut l'être à partir de 55 ans ?, voire avant...

    Savez-vous que dans 10, 20 ou 30 ans VOUS SEREZ AUSSI SENIORS ???

    Vous souhaitez commenter ?

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Ils ont découvert Internet et ne peuvent plus s'en passer !

    Les seniors d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec ceux que l'on appelait vulgairement "les vieux" !

    Comme vous, ils utilisent un smartphone, une tablette, un ordinateur ! C'est tout une génération qui s'est mise au goût du jour !

    Ils ne veulent pas rester en marge d'une société ouverte sur le monde et les formations "seniors" se développent un peu partout !

    Consommateurs sur Internet, prisés par les agences de voyage, ciblés par les marques automobiles, les seniors, qui représentent envion 30 % de la population, participent activement à la vie de notre pays !

    Ils conservent une vie sociale et amicale à travers les associations, les voyages, les activités culturelles et restent connectés !

    Certains vont plus loin et créent des blogs pour informer et partager leurs passions !

    Alors, si vous rencontrez un senior, ne vous retournez pas sur son passage, en disant "encore un vieux" !

    Vous souhaitez donner votre avis ?

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Je vous avais annoncé dans mon article du 20 février 2013 la sortie d'un smartphone pour les seniors !

    Il est proposé par l'opérateur Orange, depuis le 13 juin 2013 et commercialisé à partir de 89,90 euros, avec un forfait Origami Zen 500 Mo de deux ans.

    Si seulement une cinquantaine de grandes villes sont concernées par ce nouvel appareil,  l'opérateur envisage d'en écouler 3 000 d'ici au mois de septembre. Ensuite, il sera possible de se le procurer dans tout le réseau Orange.
     
    Orange va plus loin ! Pour vous aider à la prise en main de ce nouvel outil, vous pourrez acquérir jusqu'au 9 octobre 2013, et pour l'euro symbolique, un "pack accompagnement smartphone" comprenant deux prestations : 
    • un cours particulier pour découvrir les fonctions de l’appareil directement après son achat ou sur rendez-vous,
    • et l’accès gratuit pendant trois mois à une plate-forme téléphonique où un opérateur répondra à toutes les questions que l’utilisateur lui posera. 
    En attendant, votre ancien smartphone peut encore vous servir !
     
    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Quatre seniors sur cinq n’ont aucune activité bénévole : c'est ce que démontre et déplore une enquête réalisée par le Cerphi pour l'Observatoire du Management Intergénérationnel.

    Seul un Français sur cinq s’engage comme bénévole dans une association.

    Seulement, 17 % des 50-65 ans ont une activité régulière dans une association. Pourtant, les seniors représentent un véritable vivier pour les responsables associatifs, en manque de bénévoles.

    Pourquoi les français boudent le bénévolat ?

    Si un tiers des 50-65 ans a pensé franchir le cap, la distance entre leur domicile et les locaux de l'association est l'un des premiers freins à leur investissement dans le bénévolat.

    La crainte que cela ne devienne une "obligation" est également un élément clé de ce manque d'engouement pour le domaine associatif.

    Enfin, les français potentiellement intéressés par le bénévolat redoutent que cette activité ne grève leur budget. 

    Cependant, il faut retenir que la meilleure façon de bien vivre sa retraite est de rester actif. Sans pour autant abonder dans le sens de cette étude, le milieu associatif est enrichissant et convivial. Mais il est aussi chronophage.

    Chacun a son domaine de prédilection, et s'engager auprès d'une association peut être valorisant, s'il répond avant tout au besoin du bénévole.

    Un peu de bénévolat : oui mais à temps partiel !!!

    Qu'en pensez-vous ?

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Envie d'en savoir plus sur l'actualité des seniors (emploi, retraite, internet, société, beauté... ). Je suis l'actualité au quotiden !

    C'est sur Twitter !!!

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Le marché de l'automobile est en crise ! Comme bien d'autres domaines...

    Les responsables marketing qui ciblaient, jusqu'à présent les jeunes générations pour la vente de leur véhicules neufs, changent leur fusil d'épaule.

    Pour les jeunes, l'achat d'une voiture neuve n'est pas une priorité et les moyens financiers sont parfois le frein à cette démarche.

    Les constructeurs ont pris conscience que les seniors vont bientôt représenter un tiers de la population en France et en Europe et qu'il y a matière à s'adresser à cette population.

    Pour séduire cette nouvelle clientèle, l'industrie automobile doit faire des efforts d'adaptation et repenser ses produits.

    Si le design et la connectivité ne rebutent pas les jeunes générations, les plus âgés se perdent souvent dans les méandres de graphismes trop compliqués ou d'une navigation souvent complexe.

    Le véhicule doit être conçu pour que le conducteur réagisse de façon instinctive aux nouvelles technologies.

    Messieurs les constructeurs, à vos crayons !

    Mais n'oubliez-pas qu'il y a seniors et adultes très âgés.

    Rédigé par Blogseniors

    Vos commentaires sont les bienvenus !

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Les nouvelles technologies ne doivent pas rester l’apanage des jeunes générations.

    Le constructeur japonais FUJITSU, en lançant son nouveau smartphone, sorti en août 2012 au Japon, compte bien investir l'espace européen et séduire les moins jeunes.

    La France, sera ainsi, la première, a testé ce nouveau produit.

    FUJITSU s'allie à ORANGE pour proposer un smartphone spécifiquement conçu pour les seniors.

     

    STYLISTIC S01 : un smartphone pour les seniors !

     Doté du système Androïd 4, il sera équipé d'un écran 4 pouces en 800 x480 pixels, avec une technologie à retour d'effet (l'utilisateur exercera la même pression que s'il appuyait sur un clavier physique) afin d'améliorer la précision et de limiter les erreurs de saisie.

    L'interface se composera de grandes icônes et d'une mise en page simplifiée.

    Le système audio sera optimisé pour la plage et audible pour les seniors. Une fonction permettra de ralentir le débit de la parole d'une personne qui parle trop vite, sans altérer la voix ou changer la durée de la conversation.

    Etanche à l'eau et à la poussière, le STYLISTIC S01 disposera d'une alarme déclenchable en cas d'urgence.

    En juin 2013, les seniors pourront faire l'acquisition de ce nouveau smartphone.

    Qu'en pensez-vous ?

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Les plus de 60 ans constituent près du tiers des détenteurs du permis de conduire en France ; le vieillissement de la population va accroître la proportion de conducteurs âgés alors que ceux ci sont souvent et injustement accusés d’être à l’origine de nombreux accidents.

    L'Automobile Club Association - principale organisation française de défense des automobilistes - en partenariat avec la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) dans le cadre de son programme « Action for Road Safety », vient de lancer un programme national de sensibilisation et de prévention auprès des conducteurs seniors. 

    Animés par des professionnels en sécurité routière, ils vont permettre aux seniors de plus de 60  ans de s'auto-évaluer, après 30 ou 40 années de conduite, en analysant leurs connaissances et leurs compétences dans cette activité.   

     Le premier « Atelier Conducteurs Seniors » a eu lieu à Paris le 13 février 2013.

    Ces ateliers conducteurs, seront présents dans 10 grandes villes françaises tout au long de l’année 2013 (Paris, Reims, Strasbourg, Dijon , Lyon, Clermont Ferrand, Orléans, Bourg en Bresse, Saint Etienne, Mulhouse).

    Bonne nouvelle : ces ateliers sont gratuits !

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Les centenaires étaient environ 5 000 en France, dans les années 70. Ils seraient actuellement 15 000 et pourraient être 200 000 en 2060.

    Ces chiffres publiés par l'INSEE peuvent paraître stupéfiants.

    Ces données restent cependant au conditionnel car elles se basent sur une progression de l'espérance de vie.

    Selon l'INSEE, les femmes ont beaucoup plus de chance d'arriver centenaires que les hommes  ???

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'augmentation de la natalité après la seconde guerre mondiale jusqu'aux années 1970, « babyboom » aura une incidence économique dans les années à venir.

    Les actifs de cette génération sont pour la plupart retraités ou le seront d'ici 2025.

    Le « papyboum » : départs en retraite en grand nombre, allongement de l'espérance de vie et baisse de la natalité provoque un vieillissement démographique et pose le récurrent problème des retraites.

    Avec 100 actifs pour 118 retraités, quelle sera votre retraite demain  ???

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique